#2500

Lecture / relecture d’une série de BD, étape trois : Le Château des étoiles d’Alex Alice (et Alex Nikolavitch pour les amusants textes complémentaires). J’aime beaucoup le grand format « journal », qui me semble conforme à la volonté esthétisante un peu exaltée de cet univers. Une rencontre entre le Ludwig de Visconti (film que j’admire ô combien) et une forme non dystopique de steampunk pour une fois, avec une bonne louche de Miyazaki. C’est léger (ça se lit vite) mais beau, une bien jolie distraction, qui se déploie de manière originale dans un imaginaire pourtant déjà énormément exploré. Vivement la suite.

 

PS : Je tiens ce blog depuis 2001, autant dire une éternité en termes de web. Et aujourd’hui je m’aperçois que c’est le 2500e billet que j’y mets en ligne. Fichtre. Diantre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *