#2719

Lorsqu’il ne pleut point et que je ne suis pas en déplacement çà ou là, j’aime bien venir en matinée du dimanche flâner à la brocante Saint-Michel et au marché des Capucins, je ne m’en lasse pas, chiner deux-trois bouquins, choisir des légumes et quelques fromages, entendre parler bordeluche, arabe, espagnol, portugais, anglais et même allemand ce matin, entre les vieilles façades crayeuses et sous la flèche, le désordre populaire, saint-Mich et les Capu, l’accordéon d’un vieux Beur et les gens aux terrasses de bistrots, sous le ciel ample.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.