#2759

Je lis en ce moment un petit polar à la Simenon datant de 1958, L’Homme au chapeau melon de Léonce Peillard, agréablement bien troussé et plaisamment désuet. Et m’amusent comme souvent dans cette vieille littérature française nombre de détails du quotidien, notamment tous ces tissus que l’on a oublié : « un fauteuil de reps usé »…

Partage
RSS
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *