#2797

« Parfois un incident insignifiant, une odeur à peine perçue le plus souvent, nous rappelle, l’espace d’un éclair, un moment de notre vie. C’est si aigu que nous sommes saisis, que nous voudrions nous raccrocher à ce souvenir vivant et, l’instant d’après, il ne nous en reste rien, nous ne sommes plus capables de dire à quoi nous venons de penser. Nous cherchons en vain et nous finissons par nous demander, faute de trouver réponse à nos questions, si ce n’était pas une réminiscence de rêve ou, qui sait, de quelque vie antérieure ? » (Georges Simenon, L’Inspecteur Cadavre)

Partage
RSS
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *