#2722

Tous les jours, sur le blog des Moutons électriques, une nouvelle mini interview d’un.e de nos auteur.e.s. Sont déjà en ligne Michel Pagel, Nathalie Dau, Robert Darvel, Sara Doke et Nelly Chadour, en attendant au fil des jours Brice Tarvel, Mathieu Rivero, Alex Nikolavitch, François Peneaud, Nicolas Nova, Julien Heylbroeck, Christine Luce, Olav Koulikov, Nicolas Labarre… et toutes les autres qui arriveront d’ici là !

https://fr.ulule.com/les-moutons-electriques-financez-le-futur/

#2721

Haut les cœurs ! Ras-le-bol de la tréso en flux tendu, foin d’une certaine morosité ambiante, on a besoin d’une bonne respiration, de quoi reprendre de l’énergie et recommencer à investir / développer / ne pas augmenter le nombre de mes cheveux blancs. Et ce ne sont pas les projets qui manquent, mais alors vraiment pas. C’est ici !

https://fr.ulule.com/les-moutons-electriques-financez-le-futur/

#2715

En octobre 2003, une équipe de passionnés de SF, polar & fantasy s’est réunie à Lyon en vue de la création d’une nouvelle maison d’édition, sous l’impulsion de Patrice Duvic et d’André-François Ruaud. C’était il y a 15 ans et nous débutions alors les travaux sur notre première publication, une encyclopédie des littératures du merveilleux… Le chemin fut long, notre maison ne fut enregistrée qu’en juin 2004 et le livre vit enfin le jour en septembre 2004… Mais il y a 15 ans naissait tout de même cette belle idée, et aujourd’hui une troisième édition de notre livre fondateur se trouve dans toutes les bonnes librairies !

#2714

En fait, j’aurai fait de l’édition toute ma vie… Étant ado, j’avais pour rêve de devenir dessinateur de bédé et je faisais moi-même des petits albums, produits à deux exemplaires par la magie du papier carbone. Un de mes oncles vient d’en retrouver, qu’il m’a posté, il est assez étrange de revoir ces petites choses après tout ce temps. Et puis j’ai cessé de dessiner, mais pas d’écrire, et devenu lycéen puis étudiant je me suis lancé à cœur perdu dans le fanzinat, et mes récentes recherches dans les archives de Roland C. Wagner m’ont permis de renouer avec toute cette production incroyablement riche et fournie, nous étions jeunes et formidablement prolifiques… Et puis j’ai participé à divers ouvrages, au fil des ans, en commençant par un recueil de Jean-Pierre Hubert chez Denoël, à quelques magazines aussi, comme Ère comprimée ou Pavillon rouge, puis il y a eu la brève aventure des éditions Étoiles Vives, pour finalement aboutir de nos jours aux Moutons électriques, 15 ans déjà — et toujours à Yellow Submarine, sur lequel je planche encore ces jours-ci.

#2710

Pour prolonger mes travaux de fouille de ce week-end, je viens de descendre à la cave et de monter au grenier, chez moi, afin de voir si vraiment je n’ai plus de « vieilleries » de Roland qui traînent… et ai donc retrouvé une anthologie ô combien fanique avec l’une de ses premières nouvelles, ainsi qu’un fanzine avec une interview par Pagel. Et chez elle, Sylvie a retrouvé une poignée de Vopaliec. Cool ! Tiens, de Charles Aznavour : « La jeunesse amène d’abord sa folie, puis elle apprend. »