#1775

Fini de regarder les six épisodes du nouveau Prisoner américain. Moué, tout ça pour ça? L’esthétique est intéressante, Ian McKellen formidable, le môme très agréable à regarder, mais… la résolution est terriblement plate. Le concept est désamorcé par le fait qu’il ne s’agit pas d’un complot gouvernemental (services secrets) mais juste d’une entreprise privée ; et par les visées finalement humanitaires du boss de la boîte, à la fin. Bref, une fois encore les studios américains nous livrent un remake idéologiquement émasculé, une réécriture clinquante mais inoffensive.

3 réflexions sur « #1775 »

  1. Ah tiens une série remake qui m'avait échappée.

    Dans un autre genre, et bien plus recommandable (notamment par le jeu de son acteur principal James Nesbitt – le pasteur du film Bloody Sunday de Greengrass -), il y a la très courte série Jekyll, variation sur le mythe de Dr Jekyll et Mr Hyde qui est franchement recommandable.

  2. et en plus numéro 6 est amnésique ! au cul sa résistance, le pauvre petiot est perdu… alalala, quel gâchis (très chouette direction artistique néanmoins…)

Répondre à Vladkergan Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.