#110

Lu: Be First in the Universe et Expiration Date: Never de Terry Bisson & Stephanie Spinner.

En France, curieusement, plusieurs éditeurs se battent pour publier Bisson — auteur que j’apprécie beaucoup mais dont on peut difficilement prétendre qu’il vend. Anyway, ces deux romans-ci ne verront sans doute pas le jour chez nous: ce sont des romans pour ados.

Deux minces volumes très amusants, parus en 2000 & 2001, sur la vie pas ordinaire de Tod & Tessa, des jumeaux élevés par leurs hyper baba-cools de grands-parents quelque part dans une ferme typiquement américaine, leur rivalité avec les affreux jumeaux Gneiss, leur amitié avec le calamiteux « comique » Watson, et leur rencontre avec l’étonnant Jack, un sympathique extraterrestre tenant une boutique de location de gadgets au troisième étage du tout nouveau centre commercial de la région. Dans le premier roman, Jack recherche des jumeaux dont l’ADN contiendrait une sévère dose de méchanceté typiquement humaine (ça tombe bien: les Gneiss possèdent les gènes de Vlad l’Empaleur, le modèle de Dracula!). En effet, sa planète est menacée par une horrible invasion… Et son peuple trop pacifique pour se défendre.

Dans le deuxième, Jack (et sa soeur jumelle, toujours en orbite) reviennent car l’invasion a eu lieu (en fait de méchants envahisseurs, il s’agissait d’un peuple de… touristes!) et ils cherchent un moyen de dégoûter leurs visiteurs indésirables… Ça tombe bien: un vieux pote des grands-parents de Tod & Tessa, le célèbre batteur de rock Nigel, est de passage, qui cherche un coin tranquille où répéter sa grande symphonie rock pour batterie dont personne ne veut…

C’est bien enlevé, rigolo tout plein, avec des trouvailles de typo et des réparties qui tuent — j’ai passé deux bons moments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *