#68

Toujours au sujet des « villes rêvées », l’une des choses les plus épatantes qui me soit arrivé lors d’un rêve fut d’y être presque conscient de ce qui se passait. Je sais que certaines personnes sont supposées savoir diriger leurs rêves — pour ma part, hélas, je n’ai pas cette faculté de « rêves lucides ».

Sauf une fois: je me trouvais dans une belle ville assez champêtre, française & provinciale, pleine de petits jardins & de places ombragées, dominée par un grand coteau dans lequel grimpait de larges escaliers de pierre beige. Un château s’étendait sur une colline au pied du coteau — muraille grise, grands arbres, belles demeures blanches serrées autour du parvis du pont-levis… En redescendant du château vers la ville, je remarquai d’abord une petite place qu’il me semblait avoir déjà vu — lorsque je réalisai qu’il s’agissait d’un coin de Roanne. Du vrai Roanne!

Et en le comprenant, il me vint soudain à l’esprit que je me trouvais dans l’un de mes rêves de ville. En continuant à descendre la petite rue sur laquelle pesait les hautes frondaisons des bouleaux, je me dis qu’il y avait décidément beaucoup de monde, aux terrasses des cafés, ou tout simplement assis dans l’herbe, papotant, buvant, tout le monde très relax, une ambiance de vacances, d’été. C’est en débouchant au bout de l’allée bordée d’arbres, à l’angle d’un carrefour qui ouvrait sur un pont au-dessus de la rivière (très large, style la Loire à Tours), que je pris conscience pour la seconde fois d’une donnée importante de l’univers où je me trouvais: bien sûr! me dis-je. Il y a beaucoup de oisifs, parce qu’en fait nous sommes dans une utopie. Et d’ailleurs, je fis quelques pas de plus vers le pont qui faisait le gros dos devant moi — et de l’autre côté, dominant le quartier sur la rive d’en face, des collines portaient les silhouettes caractéristiques d’éoliennes. Une écotopie! me redis-je, ravi, le coeur content. J’allai m’asseoir à la terrasse d’un café, là, au bord du quai — et je me réveillai alors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *