#319

Lu les douze fascicules du comics de JMS, Midnight Nation. Enfin, j’avais déjà lu les trois ou quatre premiers, il y a un moment, mais comme d’habitude j’avais laissé traîner le reste… Pour grand amateur que je sois de bédés, le fait d’en vendre/d’en voir toute la sainte journée ne me donne peut-être pas trop d’appétit, le soir lorsque je rentre chez moi, pour en lire… Pas un dégoût, mais une certaine forme de lassitude, disons.

Il est donc fréquent que je ne lise qu’avec un grand retard les quelques comics que j’achète.

Lu Midnight Nation, donc. Et c’est bien prenant, un scénario de fantasy urbaine à la Clive Barker ou Charles de Lint. Avec en sus cette métaphysique qu’aime JMS — mais ça n’est pas plus pesant que dans Babylon 5, heureusement. All in all, a good read.

Ah oui, et puis lu aussi La Vraie vie de Larcenet, sur scénar de Ferri: très amusant, et graphiquement un régal, ces gags sur les mésaventures de Larcenet s’installant à la cambrousse… Pas mal de trouvailles originales dans la mise en page, et un décalage constant du ton, de l’humour: chic!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *