#566

Est-ce trop tard? Le « Serpent à plumes » peut-il encore être sauvé des tripatouillages de Jean-Paul Bertrand? Lorsque l’on connaît l’historique des monégasques éditions du Rocher (éditeur de Brigitte Bardot & de Saddam Hussein, par exemple), on peut craindre le pire — qui a déjà commencé, avec une brutalité typiquement libérale (saisie des ordinateurs & archives du Serpent). Il y a une pétition ici.

*soupir* Le Serpent à plumes, c’est (était) un éditeur formidable, un véritable modèle. Un des derniers « moyens éditeurs » encore indépendants (avec d’autre part le rachat du Seuil, adieu les indépendants!) & une collection de poche vraiment admirable, « Motifs », belle & passionnante, souvent ouverte au merveilleux & à l’étrange. Zut! 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *