#628

Salade de liens

J’ai déjà plusieurs fois parlé ici du roman-événement Jonathan Strange & Mr Norell, et bien entendu, afin d’entretenir le buzz, Bloomsbury vient de monter un énorme site sur Susanna Clarke & son oeuvre. Avec même quelques vidéos, une fausse revue d’époque, ainsi qu’une nouvelle. Miam!

Et il y a déjà un (excellent) article, dans le New York Times.

Neil Gaiman pour sa part ne lésine pas sur les louanges:

« Jonathan Strange & Mr Norrell » is unquestionably the finest English novel of the fantastic written in the last seventy years.  It’s funny, moving, scary, otherworldly, practical and magical, a journey through light and shadow – a delight to read, both for the elegant and precise use of words, which Ms Clarke deploys as wisely and dangerously as Wellington once deployed his troops, and for the vast sweep of the story, as tangled and twisting as old London streets or dark English woods.  It is a huge book, filled with people it is a delight to meet, and incidents and places one wishes to revisit, which is, from beginning to end, a perfect pleasure. Closing « Jonathan Strange & Mr Norrell » after 800 pages my only regret was that it wasn’t twice the length.’ Neil Gaiman

Et en parlant de Gaiman… La base de la saga du Sandman était une mystérieuse épidémie d’insomnie — et voici qu’un article de la BBC nous révèle qu’il s’agissait bien d’une véritable épidémie, Encephalitis lethargica.

Trés gaimanien, un beau & fou projet web: la bibliothèque des livres invisibles, les livres qui n »existent pas mais sont cités dans d’autres livres. Ils vont avoir du travail, avec Susanna Clarke.

Graphisme: LOBO, un site plein de dessins animés surprenants, et TimBiskup, aux designs proches de Woodring & du Dr Seuss, très rigolo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *