#630

Depuis longtemps, je suis fasciné par ce qu’à Lyon on nomme la « voie de l’Est »: une ancienne ligne de chemin de fer, abandonnée, qui débutant à la Part-Dieu file pas loin de chez moi, longe Montchat & s’enfonce ensuite dans Villeurbanne.

Il s’agit de l’un de mes lieux de promenade favori, un espace de nature libre au sein de la masse urbaine. S’y déroulait une bonne part de ma nouvelle « Volage » (parue dans la revue québécoise Solaris il y a quelques années), et récemment encore j’y fis une petite balade de nuit. Las, cette longue ligne d’herbe folle, de fleurs sauvages, de gravas, d’anciens jardins, de gares désaffectées & d’usines aveugles — ces rails en jachère —, trouveront bientôt un nouvel usage.

Lyon. DUP et premiers travaux pour Léa.

Début juillet, les travaux de déviation de réseaux ont commencé sur le tracé du futur tramway Léa (ligne de l’est de l’agglomération lyonnaise: 10 arrêts sur 14.7km) qui doit relier, en octobre 2006, la Part-Dieu et Meyzieu sur l’emprise de l’ancien chemin de fer de l’Est-lyonnais. Un démarrage rendu possible par la déclaration d’utilité publique du 21 juin, assortie de deux réserves visant à faciliter la traversée des voies par les automobiles. Les travaux de la construction de la ligne commenceront cet automne.

1 réflexion sur « #630 »

  1. xnbonjour
    Je mène depuis de longues années un travail (entre autres, photographique) sur la Ligne de l’Est qui devrait se concrétiser en novembre 2006 par une expo plasticienne dans le cadre du festival « Villes, voyages, voyageurs » dont la seconde édition se tiendra à Villeurbanne. J’ignore depuis combien de temps vous pratiquez la Ligne mais j’aurais plaisir à vous recontrer ou du moins à correspondre pour en discuter avec vous. Cordialement
    Serge Mouraret/smouraret@wanadoofr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *