#661

>> Pluie

Sous le martellement de l’averse, le trolleybus paraît courber son échine voltaïque, tandis que ses carreaux s’embuent.

Serrés dans les entrailles jaune et bleu, la foule s’efforce de conserver un air impassible. La ville n’est plus qu’un spectre en grisaille, à peine visible de l’autre côté des rideaux de perles désordonnées qui ont remplacé les vitres. Des larmes y coulent, la buée voile le cheminement du véhicule.

Près de la porte centrale, un jeune asiatique à la casquette blanche élimée trace quelques lettres du bout de l’index: còi. Avec un sourire amusé, il ajoute devant cette syllabe énigmatique un bé, ponctue le tout d’un ! puis trace les mêmes lettres un peu plus bas, à l’envers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *