#665

Levé très tôt ce matin. Dans le soleil, la fourrure de Dru, chatte grise, devient presque bleue.

Dernier rêve: une plaine herbeuse ponctuée de tumulus. Je me bats au fleuret contre un opposant habillé de dentelles. Deux témoins en redingotte noire s’alarment, nous dévions du duel, trébuchons sur les mottes de terre et l’herbe trop haute, mon opposant se trouve bientôt acculé contre l’entrée basse d’un des tumulus, il trébuche encore et tombe dans l’ouverture. Soudain, cette dernière s’éclaire, devient telle une fenêtre sur un coin de ciel bleu. Ahuris, les deux témoins et moi-même nous penchons sur cette porte lumineuse. Pas du ciel: une eau presque turquoise! De l’autre côté, mon adversaire se débat dans ce lac luminescent, crache et vitupère, tandis que des formes sombres s’agitent, semblent s’enfuir dans l’onde grasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *