#667

Plutôt genre drame historique russe, mes rêves, cette nuit. Avec princesse cherchant prétendant (y’en avait une belle alignée, tous en grand uniforme), bal sous les lustres en cristal, vaste palais lambrissé, mais aussi prolos mal logés dans un sorte de dortoir précaire — adossé à un entrepôt de bouquins. J’avais des voisins sympas, d’autres un peu dérangés. Côté palais, je me souviens de quelques complots pour le coeur de la belle, ainsi que de la neige de l’autre côté des grandes fenêtres.

C’est un peu n’importe kawak dans ma tête, je trouve. Mais intéressant, remarquez. Chaque soir, je me demande de quelles fantaisies étranges ma vie onirique va encore accoucher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *