#845

J’aime beaucoup recevoir les colis de DreamHaven – car je ne sais jamais au juste ce qu’il va y avoir dedans. En effet, je commande quelques nouveautés chaque mois ou presque (ainsi que des occasions, souvent), à cette formidable librairie de Minneapolis. Mais les colis mettent deux mois, bon poids, pour me parvenir. Entre-temps, comme je n’ai guère de mémoire, j’ai oublié ce que j’avais commandé, plus ou moins… La redécouverte est donc toujours plaisante!

Durant pas mal d’années, je commandais chez Andromeda à Birmingham, mais il y a belle lurette que leurs aléas divers m’en ont dissuadé, et j’apprends d’ailleurs qu’ils viennent de fermer. Depuis, DreamHaven est mon adresse de prédilection, en matière de librairie anglo-saxonne spécialisée en SF et fantasy. La libraire Elizabeth m’avait beaucoup aidé lors de mes recherches pour ma Cartographie du merveilleux, allant jusqu’à faire les autres bouquinistes de Minneapolis afin de me trouver pour pas cher les titres qui me manquaient.

A part ça, demain c’est le « grand jour »: ma première réunion avec les représentants du nouveau diffuseur des Moutons électriques, le CED.

Et ils savent bichonner leurs éditeurs: c’est carrément le boss de CED, qui va venir en voiture nous chercher à la gare demain
matin – Natacha (de l’Oxymore) arrive en même temps que moi, du coup il a décidé de passer nous prendre plutôt qu’on prenne le bus (le CED est à Ivry-sur-Seine). Classe!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *