#1008

J’évoquais hier soir le travail de mon ami JPJ. Alors, avant de quitter demain matin la kâpitale pour aller entendre h à Lille (chic chic chic), une brève évocation de ce travail… Il est un peu fou, JPJ, je crois. Et c’est ce que j’admire. Plutôt que de bloguer comme je le fais ici présentement, à destination du web, ou à défaut d’éternité les « posts » restent tout de même fort longtemps en ligne et où l’on peut, éventuellement, être lu – où, en tout cas, on a la possibilité d’être lu… JPJ, lui, en amoureux invétéré, presque fanatique, du papier, du livre, et même: du petit livre en format A6 (format rare en France mais apparemment courant au Japon, ai-je appris par lui), bref: en enfant marqué par les « mini-récits » de chez Spirou (c’est lui qui le dit), JPJ publie chaque semaine un mini-comix, ce qu’il nomme son « Mini de la semaine ». Si, si, vous avez bien lu: de manière hebdomadaire. Et il s’y tient, l’animal: j’ai reçu de ses mains jusqu’au n°69, l’autre jour. Alors, de quoi s’agit-il? D’une feuille normale pliée uis repliée, et coupée au cutter: au résultat, 8 pages en format A6. Sur lesquelles JPJ glose et cogite, nous livre quelques brides de sa vie, surtout de sa vie de l’esprit. En dessins simples mais beaux, en textes fins et séduisants, le plus souvent autour de la BD et de la théorie de la BD. Mais pas seulement.

Et puis comme si cela ne suffisait pas, le JPJ publie aussi, de manière très irrégulière, un autre fanzine, format A5 celui-là: « Improbablement ». Il en est au n°15. Et là, c’est sa vie qu’il raconte. Autobio, de même dessin très simple. Il est fou, je vous dit: il a des tonnes de planches d’avance, un retard énorme depublication de cette autobio, et cependant il tarde à sortir de nouveaux « Improbablement ». Parce que JPJ ne recherche pas un lectorat. Du tout. Il crée, il dessine, il réfléchit. Il (se) raconte. Et ses fanzines, il ne les tire qu’à 30 exemplaires, ne cherchez pas, il ne les vend pas: il les offre à ses amis. Et encore: il ne les poste pas, il les donne de la main à la main lorsqu’on se voit. Ainsi ai-je récupéré les « mini de la semaine » du n°12 au 69, cette semaine!

Et dévorés, je les ai, illico. Touché, amusé, passionné, séduit. Comme d’habitude. Merci. J’ai bien de la chance de faire partie des amis de JPJ, moi j’vous dis.

1 réflexion sur « #1008 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *