#1011

C’est cool: je suis à l’heure dans tous mes boulots. Ce qui signifie que je n’ai qu’à écrire un article sur l’Angleterre des années 30, à faire encore 5 entrées pour le grodiko de Goimard and Co, à écrire un article pour le prochain Yellow Submarine, à réunir enfin et maquetter ledit Yellow Submarine, à faire la préface des Anges électriques, à maquetter le recueil de Bergeron, à maquetter le Fantômas, à entrer les corrections du Poirot, à finir le 4e Fiction, à me mettre sérieusement à deux traductions de romans, à mettre au propre une nouvelle et à la finir, à établir le plan d’un énorme essai, à débuter le synopsis d’un roman, à écrire un article pour Comix Club, à reprendre un scénar de BD, à en commencer un autre, à… aargh!

Je sais: vie sèche, trop exclusivement intellectuelle. Plaisante, pourtant.

2 réflexions sur « #1011 »

  1. Allez André,

    De toute façon t’as bien survécu à 150 ans d’aventures rocambolesques dans le Paris du XIXeme donc tu devrais bien t’en sortir en ce début de millénaire. Tu peux tenter de crever des dizaines de secrétaires à la tâche tout en allant à l’opéra pour écrire ton dernier bouquin, Flaubert (désolé si je me goure d’auteur) l’a fait avant toi… Au pire (je dis bien au pire), demande à tes potes de Télérama de t’envoyer un -deuxième- stagiaire que tu ne rémunerera pas non plus =)

    Merveilleuse vie de capitaliste que tu mène, cher éditeur éléctrico-moutonnesque. Je te salue bien bas, satané mousquetaire de la litterature sc-fi. Je devrait passer sous peu à la maison et puis de toute façon y’a la minuscule flocons party (putain ce que ça fait arty ce nom, on se croirait chez Technikart) ce soir. Allez courage « vieux glaireux ».

    The likely lad
    (et hop une page d’auto-pub: likely-lad.blogspot.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *