#1023

Lu hier soir le premier tome de la bédé Georges Frog, bien sympa, la vie d’un jeune musicos de jazz dans les années 40… J’avais remarqué ce titre sur le site des éditions Carabas et l’ai acheté dés que je l’ai vu. Quand il y a des animaux qui parlent, réflexe de Pavlov. Ce doit être un traumatisme d’enfance. Une overdose de Fox & Crow, une pile de Sybilline qui m’était tombé sur la tête, ou bien trop regardé la Maison de Toutou à la télé lorsque j’étais tout petit… En tout cas, je craque systématiquement sur le décalage opéré entre des perso animaliers et des situations narrées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *