#1063

Rêvé que je me rendais dans un coin de Lyon où je vais rarement. Le tramway y passe mais c’est quand même un peu paumé, apparemment il s’agit d’un quartier qui fut important dans le temps mais est tombé en désuétude: les trottoirs ne sont même pas goudronnés, ils sont en terre battue comme dans le St Brévin de mon enfance. Beaucoup de grands arbres, c’est le quartier du château, transformé en musée. Je suis venu pour voir la boutique de merchandasing d’art, dans un petit cottage à l’entrée du parc, mais elle est fermée. Je remonte l’avenue bordée de buissons et de hauts conifères, des aiguilles de pin jonchent le trottoir. Je me dis que je devrais venir plus souvent dans ce quartier très vert, on se croirait presque à la campagne. Au carrefour suivant, plusieurs grandes rues se croisent, il y a des magasins, façades basses, notamment un Habitat. Au-delà, on distingue au-dessus des frondaisons les toits des maisons. Devant une grande boulangerie, l’arrêt du tramway. Ce n’est pas le tramway blanc habituel à Lyon: celui-ci est mi-blanc mi-noir et en duplex. Je monte m’asseoir en haut, un groupe d’ados rigole de l’autre côté de l’allée. La voie est haute par rapport aux maisons, comme parfois dans le métro londonien en allant vers Richmond. Soudain, un des ados réalise qu’ils se sont peut-être trompés de quai: il se tourne vers moi pour me demander si on va vers Villerbanne ou dans l’autre sens? Vers Villeurbanne: perdu, ils voulaient sortir de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *