#1082

Vu hier soir A Scanner Darkly, le film d’animation d’après Dick. J’avais cru comprendre que la critique était unanimement négative? Eh bien, n’allez surtout pas la croire: c’est superbe et excellent. Du très grand Dick, formidable: glauque, lent, drôle, dingue, parano, tout y est. Bien sûr, par endroits le rotoscopage semble n’avoir pas été achevé, dans quelques séquences les décors sont demeurés en film. Mais cela participe du doute sur la réalité, et puis tout le reste est superbe, tout à fait surprenant par ses effets de traits épais et de couleurs peintes. J’aurais même aimé que la caméra s’attarde plus sur certains plans — on voit bien qu’il s’agit d’un film américain, forcément un peu speedé, car des Japonais nous auraient mieux laisser savourer ce décor de rue, par exemple, avec les câbles striant un ciel blanc cassé.

Après le film, resto japonais, lui. Galette de crustacés et tiramisu de thé vert: délicieux et étonnant.

Je viens enfin de vaincre la barrière technique: après des jours à essayer d’établir un réseau via un hub, je suis tout bonnement parvenu à faire communiquer mon iMac et le petit portable — par branchement direct. Ainsi, je vais pouvoir m’installer au salon pour bosser sur certains textes, c’est un surcroît très net de confort pour écrire (notamment lorsque je dois consulter un grand nombre d’ouvrages, à établer autour de la bécane). Et puis ça me changera agréablement de pièce — mine de rien, je reste enfermé dans le bureau toute la sainte journée.

1 réflexion sur « #1082 »

  1. Tiens, étonnant… Toutes les critiques que j’ai lues sont absolument positives !!! Sans doute n’avons nous pas les mêmes lectures 😉

    Sinon, toujours pas vu mais c’est sur ma liste, évidemment…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *