#1251

Ouf: j’ai quasi bouclé les deux prochains « Bibliothèque rouge », sur Bond et Maigret. Right on time pour les dossiers de subvention. Rude mais excitant boulot, j’adore. Voici le sommaire du Maigret de Jacques Baudou:

Toute une vie de flic (biographie d’un commissaire parisien)
1885-1905 : les années de jeunesse
1905-1915 : à nous deux, Paris !
1913 : la première enquête de Maigret
1914-1927 : Maigret inspecteur de police
1927-1930 : Maigret commissaire
1931-1940 : Maigret commissaire divisionnaire
1940-1953 : les années de retraite
Chronologie d’un commissaire parisien
Pour une bibliographie de Maigret
Les vies parallèles de Maigret
Les « rivaux » de Maigret
Les nombreuses vies de M. Allou (Roland Lecourbe)
Les nombreuses vies de M. Gilles
Les nombreuses vies de l’inspecteur Morse (Céline-Albin Faivre)
Empreinets de Maigret (portfolio Jean Ruaud)
Maigret & Cie ou les détectives de l’agence Simenon (Maurice Dubourg)
Maigret avant Maigret (Paul Gayot)
Simenon, un géant de la littérature mondiale (Michel Soupart)
Le quotidien selon Simenon (Philippe Ethuin)
Le Chinois de la rue Montgallet (Hommage – Daniel Prasson)
Le masque du monstre (Hommage – Matthew Baugh)
Maigret au Fouquet’s (Hommage – Robert J. Courtine)
Maigret et la pluie de sang (Hommage – André-François Ruaud)
Quand Lemmy rencontre Jules (Hommage – Terrance Dicks)

et le sommaire du James Bond de Laurent Queyssi:

La mort ne dure jamais (biographie d’un agent secret britannique)
1907-1939 : les premières années
1940-1945 : les années de guerre
1946-1950 : les années d’après-guerre
1950-1958 : les premières missions de 007
1959-1962 : les années Blofeld
1963-? : les dernières années
Épilogue
Chronologie d’un agent secret britannique
L’instinct de mort (Philippe Lombard)
Si Bond avait su… (Étienne Barillier)
Services secrets, adresses discrètes ? (A.-F. Ruaud)
Fleming, Ian Fleming
Pour une bibliographie de James Bond
Le grand détournement (Philippe Lombard)
Un homme moderne
Les vies parallèles de James Bond
D’un Bond à l’autre (Étienne Barillier)
Les « rivaux » de James Bond
Nos hommes Bond (Philippe Lombard)
Spicy but chic – une journée ordinaire dans la vie de Modesty Blaise (Xavier Mauméjean)
Les nombreuses vies de John Steed (André-François Ruaud & Olivier Davenas)
Kiss kiss, bang bang (Hommage – Léo Henry)
L’homme qui gagnait au casino (Hommage – Éric Saussine)
En amour comme à la guerre (Hommage – Brad Mengel)
L’ennemi de mes ennemis (Hommage – Pierre Rodiac)
L’avant-dernier problème (Hommage – Philippe Lombard)
Toujours plus, toujours ! (Hommage – Johan Heliot)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *