#1269

Cette trouille! Ce matin, j’allume l’ordi portable. Tiens, où est le texte de mon 2e roman? Ah mince, ne l’ai-je pas auvegardé lorsque j’ai réinitialisé tout cet ordi? Je vais voir dans mon gros ordi: oups, c’est seulement la toute vieille et brève version du fichier?! Où est le texte que j’ai rédigé lorsque j’étais à La Haye?! Petite pointe d’angoisse… Je recherche sur ma clef USB où il me semble tout de même se trouver: ouf, c’est le cas! Voici le texte, intégral! 250 000 signes quand même: j’aurai bien été infichu de les réécrire, d’autant que pour le moment je n’ai plus qu’un souvenir nébuleux de ce que j’avais rédigé lors de mon séjour hollandais (je ne vais pas tarder à m’y remettre)… Je vérifie sur le disque dur externe: non, mon roman n’y était pas non plus. Avec mes récents plantages d’ordinateurs, le texte de Vent du sud ne se trouvait vraiment plus que sur la clef USB. Bon sang, j’ai eu chaud…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *