#1288

Rêvé que je me trouvais, en compagnie de ma maman, dans une banque quelque part à la campagne. Nous étions assis face au bureau d’un jeune banquier à cravate, très aimable, qui évoquait les possibilités de prêt pour les Moutons électriques. Tout en me disant que nous avions déjà une banque à Lyon et que les Moutons ne cherchaient pas un prêt, j’écoutais quand même poliment mon interlocuteur. Qui nous proposait un prêt à hauteur de 5000 euros pour chaque oeil d’Odin, et commençait à nous expliquer comment construire une effigie en paille du dieu afin de bénéficier d’un tel prêt… Je l’interrompai, gêné de tant d’inculture, pour lui expliquer qu’Odin étant traditionnellement borgne, cela ne ferait donc que 5000 euros en tout. Et le jeune homme de continuer, imperturbable: non, nous pouvions fort bien avoir un prêt par orbite, mais attention, la poupée en paille devait être placée dans une petite barque.

7 réflexions sur « #1288 »

  1. les mythes de Noël, c’est pas de la SF, Gilles, c’est de la fantasy! je viens de finir une grosse postface aux « Noëls électriques », sur toutes les mythologies de Noël, d’où le fait qu’Odin me trottait dans la tête… Hem, c’est grave docteur?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *