#1360

Je suppose qu’à cette saison, il est coutumier de tirer le bilan de l’année qui s’achève. Eh bien, qu’elle s’achève donc, cette saloperie d’année 2007! Je n’ai pas encore assez de recul, mais considérée de ce bout d’an, elle me semble bien sombre: des morts, des pleurs, des déceptions, des pertes, des rejets, des insomnies, une intense solitude… Oh, plein de petits bonheurs aussi, de quoi survivre et remercier certains pour leurs bienfaits, mais ce fut rude. Alors je considère l’avenir avec espoir: vivement 2008.

15 réflexions sur « #1360 »

  1. Tout pareil : foutue année 2007 ! 🙁
    M’enfin, il reste encore 4 jours…
    Allez, j’anticipe un peu, mais je te souhaite une excellente année 2008, André-François ! 🙂
    Bizamicales,

    Fab

  2. Ouaip, des déboires aussi cette année et le lot de tristesses mêlées de joies heureusement. La vie quoi 😉
    Une meilleure année pour avec juste ce qu’il faut de grands et petits bonheurs.

  3. Quand 2006 s’est terminée, j’ai cru que j’avais atteint le fond et que 2007 ne pouvait pas être pire. Evidemment, j’étais très naïf… Bon alors, que nous réserve 2008 ? Un alignement des étoiles, le réveil des Grands Anciens ? Le bon vieux iaï iaï fltaghn’ des familles ? Des fois, il y a de quoi se dire qu’être vivant (et en possession de son âme immortelle), c’est déjà pas si mal…

    Al’

  4. ma grande interrogation du moment: je pars en laissant mes amis derrière, ou pas. et pour où: Londres ou le Canada ? J’en suis à peu près là. j’aimerais vivre dans un pays dynamique, ouvert sur le monde, qui aurait réduit son Etat au minimum… ce serait reposant, au lieu du cloaque paranoïaque et dépressif qu’est la France contemporaine…

  5. franchement, j’adore l’Angleterre mais il est impossible d’y vivre correctement si l’on n’a pas une coquette fortune. ce pays est d’une dureté sociale monstrueuse — d’ailleurs, Sarko rêve de son « modèle », c’est dire. moi je me prends parfois à penser à la Suisse ou à la Belgique, plus simplement… mais enfin, le Rhône-Alpes c’est pas encore trop mal: Lyon est à gauche, formdiablement dynamique, la Région aussi, et le président Queyranne est un *véritable* amateur de culture. en témoignent les subventions que touchent les Moutons électriques, qui sont d’une formidable aide.

  6. terrifiante dureté sociale d’un pays de plein emploi… en comparaison du nôtre où on laisse pourrir une génération entière, assistée à coup de jobs publics et de RMI, je me dis que cette dureté doit bien avoir quelques vertus… quant aux subventions: si la France était un banquet, je dirais que l’Etat bouffe tout et que les miettes qu’il recrache, on les appelle « subventions ». C’est cool que les Moutons bénéficient de subventions, parce que la dureté bien réelle, celle-là, de la France contemporaine ne permet pas à grand’chose de survivre, et que sans subventions éclairées la culture serait encore plus morte qu’elle ne l’est actuellement. Cependant, si l’Etat français était plus modeste, plus rationnel, et surtout, n’était pas géré par une clique d’arsouilles incompétentes et manipulatrices avec 50 ans de retard au compteur, bref si l’Etat français était moderne et laissait les gens respirer, il n’y aurait pas besoin de subventions, et même, tout ce qui marche aujourd’hui grâce aux subventions se porterait 100 fois mieux. Je pense que l’effondrement du marché du livre est une conséquence de l’effondrement plus général du pays. La liberté c’est comme devoir se passer de drogue: c’est plus dur, il faut se battre et être responsable, mais comment dire, on est vivants. Et l’Etat c’est la drogue qui nous tient en France et nous fait crever à petit feu (quoique de plus en plus vite, je trouve…). Alors désintoxiquons nous ! Vive la Liberté ! Mais moi, à titre personnel, je sens que ma patience est largement épuisée… j’en peux plus… je suis à bout…

  7. bonsoit André-François
    en 1er lieu je te remercie pour se site qui est une mine d or.
    je te souhaite une fin d annee pleine de bonne surprise.
    et que l annee 2008 soit la chute ds idees noir,et la renaissance de la lumiere.
    merlink
    a bientot

  8. Al, tu déconnes: le plein emploi en UK, ça consiste à ne plus comptabiliser les chômeurs! et à la précarité, aux « travailleurs pauvres », aux loyers de 500 euros… par semaine, à ‘absence de congés payés, au bradage des retraites… l’Angleterre est tout sauf un modèle de réussite sociétale!

  9. Oui et ben tout pareil… 2007 année de Merde. Oui c’est bien d’être vivant, oui c’est bien d’avoir la santé. Mais ça n’aide pas à remonter le moral quand tout ce qu’on construit s’effondre devant soi.
    Souhaitons-nous 2008 meilleure en tous les cas.

    Bien amicalement, très amicalement,

    Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *