#1651

Assisté hier à une journée d’information sur le programme Gallica de la BNF, les programmes européens de numérisation d’ouvrages, les problèmes posés par le plan Google, et les e-distributeurs existant en France. Tout cela était extrêmement intéressant pour l’éditeur que je suis, et le responsable de la BNF comme le jeune homme du CNL étaient remarquablement bon pédagogues — le seul bémol ayant été les propos, que j’ai jugé aussi arrogants que déplacés, de la représentante du SNE. Une sarko-girl en tailleur beige qui nous a débité les mensonges habituels de la ministre de la culture sur Hadopi, et a même trouvé nécessaire de critiquer le conseil constitutionnel. Des propos vraiment inacceptables dans le cadre d’une telle conférence — et pas de place pour le débat, madame est repartie vite-vite prendre un train alors que la journée débutait juste. Après une attitude aussi insultante, gageons que les Moutons électriques ne sont pas près de s’inscrire au SNE — au moins son intervention aura-t-elle servi à nous fixer sur ce point.

2 réflexions sur « #1651 »

  1. Ça me rappelle que pour le président du SNE, Serge Eyrolles, le métier d'éditeur consiste à sortir très rapidement les livres et qu'il y a pour un éditeur (ou soyons justes, peut-être juste pour sa maison d'édition) une règle d'or : ne jamais publier les livres qu'on aime. Ah bon.
    (source ActuaLitté )

  2. ceci explique sans doute pourquoi la litt gen française patine dans le vide, à coup de rentrées pléthoriques, de ventes en baisse et de livres ennuyeux que de toute façon personne ne lit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *