#1786

Pfouh, je lutte contre un maxi rhume, quelle barbe. Tête lourde, pas envie de bosser. Et impossible d’écrire de la fiction comme ça, donc je fais des petits machins à droite à gauche, je m’occupe… Reçu hier matin le tirage de luxe de Poupée aux yeux morts de R.C. Wagner, aussitôt expédié aux souscripteurs (deux voyages au bureau de Poste). Je revois les Brisco County Jr., aussi (quel délice!). Tout en lisant Homonculus de Blaylock et un « Bryant and May » de Chris Fowler qui se déroule durant le Blitz (car, l’ai-je dit, nous commençons à bosser, Mauméjean et moi, sur un projet de « Bibliothèque des miroirs » autour de l’imaginaire du Blitz — vieille envie). Dehors, il n’a neigé qu’assez pour blanchir les toits.

9 réflexions sur « #1786 »

  1. Ah, c'était peut-être pas une idée géniale, parce que la Poste actuellement, ça grévouille et ça s'encombre. J'ai même entendu dire par un postier breton que les colis non recommandés passaient en queue de peloton. Autant dire qu'en ces temps de Noël, ils stationnent dans un coin du dépôt en espérant leur tour.

  2. Hm, pas moi, pour l'instant. (Tu reçois des bouquins dans l'après-midi?). O_____o'

    Mais tout dépend des régions, j'ai l'impression. Il y avait un jour de grève mardi, qui vient de s'achever hier vendredi dans certains coins de France. Autant dire que c'est pas clair…

  3. Génial. Mon colis Amazon est considéré comme perdu (il est fiché « livré » sur le suivi du n° de distribution), on m'envoie un remplacement. Comme j'ai déjà eu un colis perdu le mois dernier, je me demande:

    1/ s'il n'y a pas un crétin de livreur de colis qui me laisse des colis sur la boîte aux lettres, à la disposition de tout le monde
    2/ un salopiot dans la maison où j'habite qui me chourave des paquets et doit faire la gueule en découvrant des livres en anglais et des opéras en finnois
    3/ des raisons de m'inquiéter de ne pas avoir déjà reçu le RCW.

    Je me sens chafouin, là.

  4. il suffit hélas d'avoir un flux assez régulier de colis pour constater qu'il s'en perd un nombre assez considérable. je le constate en tant que consommateur (deux colis de CD disparus – volés, j'imagine). je le constate plus encore en tant qu'éditeur (1 ou 2 exemplaires de Fiction « perdus » à chaque parution…). j'espère que le Wagner va te parvenir, mon ami. mais à cette saison le trafic postal est encore plus aléatoire que le reste du temps, assurément.

Répondre à rmd Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *