#1793

Pas grand-chose à raconter en cette molle période des fêtes. Quelques jours de repos, à lire du Chris Fowler (suis déjà dans mon troisième Bryant & May) et du James Blaylock (je vois du steampunk partout : une amie m’a offert hier soir le canularesque Sense and Sensibility and Sea-monsters et ç’en est!). Puis je me suis remis au turbin — travaux du salon, arracher le vieux papier peint et repeindre les murs en blanc. Il paraît qu’un petit chaperon rouge a voulu désouder B16 — la revanche des contes de fées ? Il faut très chaud pour la saison mais Copenhague fut un échec, ô quelle surprise. Youpi. En route vers de nouvelles aventures.

2 réflexions sur « #1793 »

  1. bah, ce faire une « cure » d'un auteur et/ou d'une série, de temps en temps, c'est sacrément agréable. et puis, je rêve de Londres et ces romans sont extraordinaires (aussi) pour ça, il y a dedans tout ce que j'aime sur Londres.

Répondre à mantichore Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *