#1807

Pour rester dans les Seventies: dans la série Life on Mars, dont j’ai regardé avec pas mal de fascination les deux premiers épisodes, j’étais un peu étonné de l’absence totale d’une démarche de police scientifique, ne serait-ce que faire gaffe aux empreintes (pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’une série anglaise où un flic du Manchester de maintenant se retrouve brutalement projeté dans les années 1970). Ç’aurait pu aller avec l’aspect quasi onirique de cette série, ses décalages étranges, mais en fait j’ai revu hier soir l’un de mes films cultes, datant de 1975, et ce n’est pas mieux, lors de l’enquête au début c’est du n’importe quoi niveau procédure… Le passé est un pays étranger, disait L. P. Hartley — et les Seventies sont d’autant plus « étranges » que ce ne sont que les détails qui étonnent. Si loin, si proche, tout ça. Le film, c’est Le Chat et la souris de Lelouch (oui Patrick, tu peux hurler), que j’adore de longue date. Un polar bizarre en diable, limite Nouvelle vague, avec Michèle Morgan et Serge Reggiani absolument brillants.

2 réflexions sur « #1807 »

  1. Si le Patrick qui est interpelé, c'est moi, tu as mis à côté de la plaque, vu qu'à mon goût, Le Chat et la Souris fait partie des quelques films tout à fait plaisants de Lelouch (avec Le Voyou et un ou deux autres), avant qu'il se prenne pour une agence tous-risques constituée du couple improbable Delly et Cecil B. de Mille.

    Regarde Tout ça pour ça et L'histoire sans fi… euh, pardon: Hommes, femmes, mode d'emploi pour voir le Lelouch que je ne regarde que par fascination malsaine de la catastrophe ferroviaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *