5 réflexions sur « #1814 »

  1. La première bande est une création française. Alain Beyrand en parlait dans ses Cahiers Pressibus. La seconde est « Pip, Squeak and Wilfred », un strip britannique. La troisième pourrait bien être la bande anglaise « Sooty ».

  2. la 3e est visiblement anglaise, oui. je ne connaissais pas « Pip, Squeak and Wilfred », le domaine anglais est dramatiquement peu documenté… apparemment, ça a été très très connu, wah y'a même eu un dessin animé! Jean-Paul, tu es trop fort.

  3. La première bande est un strip de Léon Mercier qui s'appelait à l'origine Mambo. Elle paraissait dans plusieurs quotidiens régionaux dont le Parisien libéré et la Nouvelle République. Informations reprises dans le catalogue « de LARIFLETTE à JANIQUE AIMÉE » co-édité par le Salon de la BD d'Angoulême et Pressibus en 1995.

    Et Patrick a raison : ça ressemble drôlement à du Mas. Mais ça a aussi un petit côté RoMoreau (le dessinateur de Trompette dans Femme d'Aujourd'hui. Une école de BD non répertoriée dans les histoires de la BD ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *