#1820

Alors que l’on apprenait la mort de l’historien Howard Zinn (1922-2010), célèbre pour Une histoire populaire des États-Unis, je lisais un ouvrage de pure distraction qui cependant fonctionne un peu de la même manière, par le regard critique qu’il projette sur l’histoire américaine. Mon ami Raphaël avait été intrigué par une référence à Boilerplate de Paul Guinan & Anina Bennett, vers la fin de Steampunk! d’Etienne Barillier, il m’avait donc demandé de le lui commander. Je l’ai reçu il y a quelques jours, et… je ne sais pas si je vais le lui donner ! Ce bouquin est complètement génial : un beau livre amplement illustré, sur l’histoire étonnante d’un robot conçu en 1893 à Chicago, un automate parlant qui participa ou fut le témoins des troubles sociaux américains, de l’annexion forcée d’Hawaï, de celle de Cuba, des troubles du canal de Suez, et qui enfin, combattant dans les tranchées de la Première Guerre mondiale, disparu en 1918 — peut-être capturé par les forces allemandes. Ce document historique est aussi fouillé et complet que… totalement fictif, bien entendu. Il s’agit d’un exemple… exemplaire, si j’ose dire, de steampunk : à la fois une fiction robuste, une réinvention astucieuse de l’histoire, un mélange de personnages historiques (Nikola Tesla, Mark Twain, Jack London, etc.), de personnages de fiction (Frank Reade, Tryphon Tournesol…), avec un réel propos à tenir, politiquement non neutre. Un travail incroyable, et absolument réjouissant. Il y a même une bande-annonce :

3 réflexions sur « #1820 »

  1. j'adore les illustrations, les montages photos sont assez bluffants, ça a l'air d'un excellent bouquin, par contre je n'aime pas beaucoup la fiction à message politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *