#1823

Jours mous, humeur maussade… Pas la motivation, pas l’énergie, un vague bourdonnement en tête, et en plus aujourd’hui il pleut, ciel bas, grisaille, pas de lumière. Tant qu’à être sous une averse j’aimerai tellement me trouver à Londres. Trop longtemps sans Londres. Hier j’avais envie de ne rien faire et ça tombe bien, plusieurs copains ont défilé à l’improviste, me donnant alibi pour ne guère agir. Lectures? Hide my Eyes de Margery Allingham (après avoir lu un hommage à, autant lire l’auteur elle-même), petit polar admirablement retors, à la fois glaçant (le tueur) et tendre (les autres). Commencé hier soir Flaubert’s Parrot de Julian Barnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *