#1840

Riche soirée, hier. Tout d’abord, vu une dense et fascinante conférence aux Chartreux sur « le photographique », par le très kantien Jérôme Thélot ; puis regroupement dans un bistro du bas des pentes, devant une demi-douzaine d’huitres et un excellent vin blanc, en compagnie de mon ex-coloc, de sa copine et de l’archétype même du « prof charismatique », une figure lyonnaise que j’adore — il avait posé pour l’Hercule Poirot de la couverture du Bibliothèque rouge sur ce héros. Dans les « Harry Potter » pour moi le personnage d’Horace Slughorn, c’est lui tout craché. Il nous entretint des troubles relations de son grand-père avec Bernard Faÿ et Lucien Rebatet, des livres des hussards et des potins de la cité scolaire où il officie. Un succulent moment littéraro-mondain à la lyonnaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *