#2043

Il y a quelques semaines, Xavier Mauméjean me conseillait de regarder une vieille série anglaise: Department S. J’en avais donc regardé quelques épisodes, avec grand plaisir — et je suis maintenant lancé dans le visionnage de la totale. C’est le bonheur: imaginez-vous découvrir soudain des épisodes de Chapeau melon et bottes de cuir de la grande époque, dont vous ignoriez l’existence. C’est exactement l’effet que cela me fait — et pour moi il s’agit d’un compliment immense, étant donné mon amour immodéré de l’univers de John Steed et Cie. Tout dans Department S est absolument délicieux: la beauté et l’élégance de l’héroïne, la décadente extravagance de Jason King, la désuétude esthétique de tous les designs (fan de déco 50-60, j’ai l’oeil aux aguets pour le moindre abat-jour ou le moindre fauteuil), les clins d’oeils à la littérature populaire, ceux à l’homosexualité (que l’on trouvait aussi dans les Agents très spéciaux — aaah, Illya Kuryakine…), la subtilité de l’inversion des rapports dans l’équipe (les deux héros sont complètement incompétents, la fille résout presque tout depuis Auntie, son ordinateur, et leur boss est un black), la beauté du générique et de son thème (l’un des plus beaux du genre), l’astuce captivante de chaque accroche d’épisode, la diversité des intrigues… Merci professeur X!

2 réflexions sur « #2043 »

  1. Aaaahhh, la synchronicité. CHAPEAU MELON, DEPARTEMENT S… j'y pensais justement en voyant X-MEN LE COMMENCEMENT au cinéma. Faudrait que moi aussi, je m'en refasse de petites tranches, ca me rappellera mes samedis après-midi de ma jeunesse devant la télé.
    Sinon,pour info, il y a eu un spin-off JASON KING, sur… Jason King justement :-).
    Et j'en profite de commenter pour vous féliciter pour votre blog et votre travail chez les Moutons !

  2. Je m'étais fait offrir pour un Noël un magnétophone à bande, avec lequel j'enregistrais différents génériques de séries. Et là, je m'aperçois qu'un des génériques que j'avais enregistrés et que je ne reconnaissais plus depuis longtemps était donc celui de Department S.

    Je garde pas beaucoup de souvenirs de Department S ni de Jason King. La vague impression que le personnage principal était cool, mais pas tellement sympathique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *