#2094

Sur une idée de mon compère Fabrice, hier jour du patrimoine je suis allé me dégourdir les jambes. Et comme nous sommes tous les deux fils de cheminot, nous avons décidé de tester notre adn sncf: bon, à la gare des Brotteaux il n’y avait rien à voir à part une expo de petits trains, qui ne nous a guère excité, et à la gare de Perrache il n’y avait rien du tout, bonjour le programme des journées du patrimoine… Rien non plus à Château Perrache, idem. Nous étions quand même parvenu à visiter la maison du gouverneur militaire, dans le 6e arrondissement, ça c’était effectivement ouvert comme annoncé. Nous admirâmes donc dûment les ors et miroirs très Second Empire (un beau secrétaire dans la chambre du baron), les écuries (quelle classe, comme on a perdu en standing avec l’avènement du moteur à explosion), les deux ambulances datant de la Première Guerre mondiale… Puis en fin de journée, tout de même, nous prîmes un train spécialement affrété pour convoyer les curieux jusqu’au « technocentre » de La Mouche, le beau et immense bâtiment tout neuf qui sert de garage aux TGV. Là, nous avons constaté que nos gènes cheminots ne sont pas totalement dormants, en nous extasiant devant ces trois trains sur voies surélevées, mécaniques bien visibles. Et puis les pièces détachées, les pentographes, tout ça, tout ça… Bien chouette, comme visite. Pour finir, et en dépit de la pluie qui re-menaçait (mais j’avais pris la précaution de me munir de mon robuste parapluie anglais), nous rentrâmes par les rues du 8e, dont je ne suis guère familier, psychogéographant donc un peu pour clôturer une bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *