#2135

Un copain des Moutons (publié dans l’antho Glissements), et un copain tout court, s’est éteint hier. Jacques Mucchielli. J’avais appris au salon de Romans qu’il se trouvait dans le coma et cette idée affreuse m’a hanté toute la semaine, me rendant littéralement malade, mais je n’osais pas en parler. Maintenant, c’est public. Je connaissais encore peu Jacques, je l’avais rencontré à la librairie Scylla, il parlait de me proposer une nouvelle pour Fiction, je le voyais de temps en temps quand je montais à Paris, je pensais qu’on se connaîtrait mieux au fil des années… Bref: grande tristesse et tant de regrets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *