#2192

Week-end bédé : j’ai lu ou relu des tas de Seth (d’où le strip d’hier), d’Andi Watson et de Michel Rabagliati — trois dessinateurs au style pour moi infiniment séduisant, cette sorte de ligne claire plus claire du tout, à la fois frêle et charbonneuse, je ne sais comment définir cela mais j’aime.

En parlant de bédé, un truc me fait bien ricaner: Dupuis en ce moment a de gros problèmes avec les héritiers Jijé et Franquin, qui ont bloqué la sortie des Gringos Locos de Yann & Schwartz (biographie très — trop? — fictionnalisée du voyage aux Amériques de Jijé, Morris et Franquin, pré-publiée dans Spirou). Ce qui est d’ailleurs très triste pour Olivier Schwartz, qui se retrouve victime de la « légèreté » de son scénariste et de son éditeur (mais aucun article n’en parle, comme d’hab les auteurs tout le monde s’en fout). 35 000 exemplaires peut-être imprimés pour rien? Fichtre. Mais que la maison Dupuis, celle-la même qui a bloqué la sortie d’une monographie de Philippe Tomblaine sur Spirou, celle-la même qui n’a jamais daigné répondre ne serait-ce que par la négative aux trois courriers que j’ai fait pour demander le droit de faire un livre sur Spirou (courriers adressés successivement à Claude Gendrot, Eric Verhoest et Sergio Honorez, merci à eux), bref que la maison Dupuis qui ne se conduit guère mieux en la matière que la tristement fameuse société Moulinsart, rencontre exactement le même type de problème — quelle belle ironie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *