#2277

Quelques clichés retrouvés de « mon » Roland. Une part de moi qui disparaît, j’ai l’impression de me heurter à un horizon incompréhensible.

4 réflexions sur « #2277 »

  1. Difficile de ne pas être comme groggy après une telle nouvelle. On pense bien entendu à tous ses proches, sa famille, ses amis de longue date (André…), mais il manquera aussi à ceux qui ne l’ont que côtoyé que trop occasionnellement, comme moi, tant un tel individu, au-delà de l’écrivain, ne pouvait assurément pas laisser indifférent…

  2. Bien d’accord avec Gizmo… les traces humaines laissées dans les coeurs sont de loin les plus indélébiles.. et à voir la réaction de la grande famille SF. il en aura laissé, des traces, Roland…

  3. Merci beaucoup pour ce partage de photos. Encore une fois, à l’évocation de Roland Wagner, mon coeur se serre. Parfois, la vie est dégueulasse. J’aimerais pouvoir me réveiller dans un monde où cet homme généreux et érudit est toujours vivant…

    Antoine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *