#2484

astoria001L’Astoria, salle de concert londonienne mythique, nous l’ignorions mais nous étions bien peu de temps avant qu’elle ne soit rasée. De longues années durant, ensuite, le carrefour de Tottenham Court Road, si longtemps dominé par ces deux Mecque musicales qu’étaient l’Astoria et le Virgin Megastore, sera réduit à un trou immense, un chantier dont on ne voyait pas la fin — à ma connaissance, il n’est toujours pas achevé au moment où j’écris ces lignes. Tombé sous les coups de butoir de l’aseptisation commerciale, comme le sera bientôt également Denmark Street, non loin. L’Astoria en ces derniers feux qui nous offrit deux soirées de progressive rock : un bout de reformation de Renaissance (ah, la voix d’Annie Haslam) en première partie de Caravan, puis le lendemain les Spock’s Beard (vulgarité américaine, hélas). Bien des années auparavant, j’avais aussi connu les derniers feux du non moins mythique Marquee, pour un concert d’IQ avec Geoff Mann en première partie (chanteur de Twelfth Night, il devait mourir d’un cancer quelques mois plus tard — souvenir ému d’une « Love Song » reprise en cœur par toute la salle).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *