#2798

Les maisons ont des portes en pitchpin et des rideaux en guipure, il y a de la buée aux fenêtres et des poêles qui chauffent, les locomotives crachent feu et vapeur, les autobus à plateforme sont vert et blanc, la police parque ses berlines sur les lieux du crime, le commissaire porte le melon… et il y a tout le temps de la pluie, du brouillard, des brumes… Paris était-il réellement si nébuleux dans les années 30 / 50, ou bien n’est-ce que parce que Simenon aimait les ambiances froides, laiteuses et incertaines ? Une certitude en revanche : Maigret boit, tout le temps, demi de bière ou petit blanc sec…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.