#3

Lu le minuscule mais très agréable L.G.M. 1 par Roland C. Wagner: la première livraison d’un feuilleton entre sci-fi déglinguée et thriller flingué, avec des martiens qui sont vraiment des petits hommes verts, et des néo-hippies en communauté au Larzac, et des complots, et des uzis, et des pistolets à aiguilles, et… Enfin bref, c’est du Wagner. Et ça démarre sur les chapeaux de roues. Drôle d’idée, ceci dit, de produire de si petites plaquettes… Certes ça ne doit pas revenir cher à l’éditeur (nommé Onyx), mais je ne suis pas franchement persuadé que ça trouve un public… A suivre, en tout cas.

Sinon, je suis dans The Biographer’s Tale d’A.S. Byatt. Un livre pour amateurs de livres – mieux: un livre pour amateurs de biographies d’écrivains! Savoureux, je me régale.

J’ai une famille très portée sur les weblogs:

outre mon tonton Jean, qui m’a « initié » à ce média – voir son passionné & passionnant weblog Douze Lunes, voilà mon petit papa qui se met à causer de sa passion (les iris), sous l’intitulé de irisenligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *