#55

J’ai dit que je parlerai ici de toutes mes lectures, je suppose qu’il faut donc que je parle de Warriors… Mais il ne s’agit pas d’un livre. En fait, ce n’est qu’un projet de série de bouquins, présenté par une boîte nommée Working Partners Ltd. J’ai lu ça pour Gallimard Jeunesse. Ca se présente sous la forme d’une présentation générale du projet, du synopsis détaillé du premier tome, et des six premiers chapitres du premier tome.

Rusty est un jeune chat roux, domestique: vivant dans une maison avec des humains, il rêve cependant depuis plusieurs soirs d’une chasse à la souris — alors qu’en réalité il n’a encore jamais attrapé le moindre rongeur. Un soir, il décide de sortir hors du jardin afin de tenter sa chance et de confronter la forêt inconnue derrière chez lui. N’écoutant pas les conseils apeurés de son voisin, un jeune chat noir et blanc, le jeune Rusty s’enfonce dans les buissons et ne tarde pas à dénicher une souris.

Mais il est dérangé dans sa chasse par un ennemi inconnu — un jeune chat gris, sauvage et musclé, avec lequel il se bat. Bien que moins fort que son adversaire, Rusty lui fait face. Greypaw, c’est le nom du jeune chat sauvage, cesse le combat et explique au chaton qu’il est un apprenti guerrier des chats sauvages du bois, un membre d’un Clan de chats nommé ThunderClan. Ne tardent pas à arriver deux adultes du ThunderClan, qui ont épié les agissements de Rusty et lui proposent de rejoindre leur clan — car ils manquent de futur guerrier.

Rusty accepte, et rebaptisé Firepaw, est intégré à la formation du ThunderClan. S’ensuivent ses aventures et découvertes de la vie sauvage: la structure clanique, le camps des chats sauvages, leur chef âgé Bluestone, le guerrier Hammerclaw et son avidité pour le pouvoir, une chatte-médecine d’un clan voisin qui vient se réfugier chez eux et qu’aide le jeune Firepaw, les rumeurs inquiétantes de disparitions de chatons du clan voisin ShadowClan, les attaques du ShadowClan, les visées ditactoriales du chef du ShadowClan et finalement une contre-attaque menée par Firepaw, la chatte-médecine et quelques alliés qui permet d’abattre le dictateur et de découvrir qu’il avait trahit son clan. Puis le retour au ThunderClan, où Hammerclaw continue de comploter.

Ca m’a fait penser à une sorte de Guerre du feu avec des félins comme personnages… Ce n’est pas désagréable, correctement (quoique platement) écrit, mais je n’en vois pas trop l’intérêt… Ce projet est bien entendu purement commercial (pas même de nom d’auteur), mais les mômes seront-ils intéressés par un « Rahan des chats »? Je suis assez dubitatif — et en tout cas incapable de juger de ce genre de choses.

C’est amusant, de lire sur manuscrit des bouquins US pas encore parus (ni même écrits, dans ce cas précis!). J’avais ainsi lu pour Denoël le Bradbury qui vient juste de paraître aux États-Unis (From Dust Returned), le nouveau Robert Charles Wilson (The Chronoliths), et là, je me délecte littéralement à la lecture de The Fall of the Kings d’Ellen Kushner & Delia Sherman, un gros roman situé dans le même univers de cape-et-d’épée baroque & fleurie que Sworspoint de la seule Kushner.

Ah oui, et puis j’avais aussi lu pour Folio Junior un roman de fantasy pour ados, Mirror Dreams par Catherine Webb (une gamine de quatorze ans!), qui doit je crois sortir de manière mondiale au début de l’an prochain — très chouette, plutôt genre Zelazny que Rowling.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *