#88

Décidément, j’aime le principe du weblog. Étonnant moyen d’expression: à la fois tout à fait publique (j’ai même fait enregistrer le mien sur le répertoire de chez Blogger, contrairement par exemple à David Calvo ou à mon oncle Jean pour les leurs, qu’ils préfèrent voir demeurer un peu secret) & complètement obscur. Finalement, je ne sais pas vraiment pour qui j’écris — et ça fait partie de la grande liberté que j’en éprouve!

Tout ce que je sais, c’est que mes lecteurs sont des amis — forcément des amis, que je les connaisse ou non: s’ils font l’effort d’aller me lire, c’est que je les intéresse. Curieusement, d’ailleurs, la Gang ne semble pas faire partie de ce cercle de lecteurs. Et j’adore recevoir de temps en temps, out of the blue, le commentaire de tel ou tel lecteur de mes blogs — je découvre alors qu’untel ou unetelle me lit, est d’accord avec moi, m’envoie en retour un petit mot amical… C’est bien — confortable! My own private place, no strings attached.

Bon dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *