#278

Adorable Dave. Qui, ne parvenant finalement pas à abandonner tout à fait son étonnant weblog no MK/ultra, nous dit de son roman en cours d’écriture: « Cyclopville se construit doucement sur les fondations de mon exil et de mon dégoût de Paris et de la vie que j’y mène, mais je n’ai pas le choix — les gens que j’aime sont ici aussi, et c’est dans la frustration que je trouve le courage d’aller toujours plus loin, et de refuser le compromis. »

Ce garçon est wonderful — comme son roman du même titre, qui je le vois est nominé au prochain prix Rosny aîné, tant mieux. Lisez aussi l’épatant/déroutant/déconnant Atomic Bomb, qu’il a commis avec son complice Fabrice Colin (à peine paru chez Le Bélial’). ‘Sont forts ces mecs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *