#353

Je suis vert de rage.

Je peste depuis la semaine dernière contre un éditeur indélicat, qui a publié dans un bouquin (un catalogue d’expo) un article signé de mon nom — qui se trouve en fait être une version sévèrement écourtée, sans mon accord, d’un article qu’ils m’avaient commandé & pour lequel ils ne m’ont jamais plus donné ni signe de vie, ni contrat, ni paiement, ni exemplaires, rien! J’ai découvert ce bouquin par hasard mardi dernier, dans une librairie. Charmant, quoi.

Et jusqu’à présent leurs réponses à mes demandes d’explications restent aussi froides qu’évasives. Vais-je devoir me lancer dans un procès ? Quelle dérision !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *