#393

Ouf: je viens de mettre la dernière main à ma sixième novella de Bodichiev (mon détective uchronique). Située à San Francisco (Saint-Francisbourg), cette fois. Presque 100,000 signes – ce qui porte à près de 700,000 signes d’écrits sur le perso.

Et je suis loin d’en avoir fini avec lui! Je ne veux pas proposer tout ça à des éditeurs avant d’en avoir fait beaucoup, beaucoup plus. Il reste des tonnes de choses à explorer, sur ce personnage comme sur son monde, avant que je ne me sente « au point »…

Mais c’est toujours assez excitant, de se dire qu’on a terminé un texte. Le terme précis serait sans doute: exultation. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *