#481

« I know. It sounds like science fiction. And maybe it was. But it was magic, too. How else can you explain a computer program that was self-aware? Some voodoo spirit made of nothing but ones and zeros, that was able to create a living being out of neurons and electricity and air and send it off into the world to be its own being. »

Ravi: le nouveau roman de Charles de Lint, Spirits in the Wires, reprend le personnage de Saskia, qu’il avait créé dans la nouvelle du même nom. Nouvelle que je tiens pour l’une des plus innovatrices qui soient dans son oeuvre, liant comme elle le fait l’univers de la fantasy urbaine & celui de l’informatique, du cyberespace, des bases de données. Faisant donc entrer de plain-pied le merveilleux sur un plan de la réalité actuelle qui n’intéresse d’odinaire que la science-fiction.

Et cette nouvelle, « Saskia », je m’en retrouve l’heureux éditeur français, dans ma prochaine anthologie, Magie Verte (fin novembre chez L’Oxymore). Puisque personne ne s’est soucié de la publier, il était grand temps que je trouve le moyen de le faire moi-même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *