#512

« Après chaque absence tu retrouves la ville, l’ossature de son visage, familier et si nécessaire que tu ne pourrais même pas imaginer qu’un jour, il puisse cesser de t’accompagner. »

(F. Besse & J. Godeau)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *