#531

Quatre Martha Grimes, quatre: j’ai dévoré ces petits polars comme l’on croquerait des bonbons, ces derniers temps. Et ne suis pas peu content d’avoir découvert cette autrice, tant son style, ses intrigues, son humour, sa compassion, ses décors, sa légèreté… Bref, tant tout dans ses oeuvres correspond presque mot pour mot à la sorte d’idéal que je recherche en matière de romans policiers anglais — le modèle de ce que j’essaye moi-même d’écrire, et que je reconnais chez elle. Mes lectures sont donc à la fois des bonheurs & des leçons: que demander de plus?

Chose étonnante, j’ai rencontré le nom de Martha Grimes également dans un contexte… surprenant. En effet, j’ai revu en deux soirées le pilote de Twin Peaks, puis le film qui en constitue tout à la fois le prologue, le prolongement et l’épilogue, « Fire Walk with Me ». Et outre l’éblouissement d’enfin revoir ces oeuvres stupéfiantes & boulversantes, quelle ne fut pas ma surprise d’entendre, lors de l’appel des élèves de la classe de Laura Palmer, qu’une des élèves se nommait… Martha Grimes?! Hasard, clin d’oeil? Je suppose qu’il s’agit bien d’un hommage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *