#551

Vous avez entendu Perben, hier sur i-télé? « Les pôôvres ». Il en avait plein la bouche, des « pôôvres ».

Et la semaine dernière, tout le milieu éditorial parisien de célébrer en fanfare la plus grande dictature du monde. Année de la Chine: génial.

Mais bientôt il faudra se taire: la LEN (Loi de confiance dans l’Economie Numérique) a été adoptée en seconde lecture par l’Assemblée Nationale. Ce texte signifie:

Que nos courriers électroniques ne seront plus considérés comme de la communication privée, ce qui leur retire le droit à une totale confidentialité qui leur était jusqu’alors reconnu.

Que les hébergeurs se voient imposer une obligation de surveillance par défaut de toutes vos données stockées et transférées sur le réseau, qu’il s’agisse de vos sites web, vos interventions sur des forums, des espaces de discussion en direct, etc.

Que les fournisseurs d’accès devront participer à la censure a priori des contenus visibles en mettant en place des outils de filtrage dont il est notoire qu’ils n’empêcheront pas seulement d’accéder à des contenus illégaux.

Aujourd’hui les fournisseurs d’accès eux-mêmes, au travers de l’Association Française des Fournisseurs d’Accès, soulignent le caractère totalitaire de ces nouvelles mesures, proposent une pétition en ligne et appellent à la mobilisation, allant jusqu’à menacer de fermer leurs services en guise de protestation.

Il n’est pas trop tard pour agir car cette loi, au-delà de son caractère anticonstitutionnel, va au-delà et à l’encontre de la législation européenne (le projet de Loi doit passer devant le Sénat les 6 et 7 avril 2004 pour devenir définitif).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *